La période des vingt piteuses se déroule de 1973 à 1995. Elle commence à cause du premier choc pétrolier puis s'accentue avec le deuxième choc pétrolier en 1979 qui provoquent une inflation dans tous les domaines notamment ceux de l'essence et des produits quotidiens. 

En 1973, c’est le premier choc pétrolier qui touche les pays du Nord et cela produisit une augmentation du prix du baril. Cela entraîna la crise économique de 1974 qui fit baisser le pouvoir d’achat et augmenter le chômage. Les classes aisées s’enrichirent (augmentation de 10 à 20 % de leur salaire), en revanche, les classes moyennes voyaient leur salaire stagner et le chômage augmenter. Cela touchait surtout les classes populaires. 3,4 % de la population active était au chômage. Cette tendance ne s’est pas inversée et a atteint le chiffre de plus de trois millions de chômeurs aujourd’hui, soit 10 % de la population active. En parallèle, c’est après les «Trente Glorieuses » que la publicité automobile à la télévision commença son essor, malgré l’augmentation importante de l’inflation qui était inférieure à 5 % en 1970 et qui est passée à 25 % en 1975. Les français, étant pour beaucoup équipés de télévision, étaient confrontés à des publicités tous les jours. De plus, c’est dans ces années-là que l’industrie automobile se développa grandement. Avec l’augmentation du prix des carburants, l’industrie automobile se tourna vers des véhicules avec une faible consommation de carburant. Dans beaucoup de pays apparurent des taxes sur l’essence et le diesel, modifiant ainsi le choix des consommateurs qui préférèrent le gazole qui était plus rentable. Donc, la publicité télévisuelle dû mettre en avant la basse consommation d’essence des voitures comme dans cette vidéo ci-dessous : 

 

Voici un exemple de publicité de la Renault 16 des années 70 :

http://www.wat.tv/video/pub-annee-70-renault-16-2s5nz_2g3rf_.html

Dans cette publicité nous voyons que Renault cherche à attirer les clients, ils ont le choix d'essayer la voiture pendant 48h sans pour autant s'engager à l'acheter. C'est très attractif pour les consommateurs. Et nous pouvons également constater qu'il n'a pas besoin de faire le plein d'essence ce qui dans le contexte de l'époque était très attractif.

Ou encore la Renault 11 des années 80 :

 Dans cette vidéo, les consommateurs sont attirés par le fait que cette publicité soit des interviews de ceux qui possèdent une Renault 11. Ces personnes font l'éloge des qualités de la voiture.

Dans les années 90 les publicités commence à changer comme le montre la publicité ci-dessous :

En effet, nous constatons que cette publicité est un dessin animé et non plus une vidéo réelle, elle attire avant tous les enfants et donc les parents. Et nous voyons aussi que c'est une vidéo simple et facile à comprendre ce qui peut signifier que la voiture est accessible à tous. La voiture dans cette vidéo est fait de sorte quelle sorte de la banalité, de part sa forme et ses couleurs vive, cela attire les consommateurs car ils veulent se différenciés des autres.

A partir des années 2000, les publicités commence a utilisé des personnages connu pour attirer les consommateurs comme dans ces deux vidéos :